A travers son compte Twitter, le “charismatique” vice-président de l’UFDG semble désormais abandonner son combat pour réintégrer la première force politique de l’opposition guinéenne.

«J’ai pris acte du rejet de la main tendue que j’avais mainte fois proposée à @Cellou_UFDG pour trouver les voies et moyens d’une sortie de crise pour sauvegarder l’unité de l’UFDG que nous avions créée il y a 30 ans et où je l’ai accueillie en 2007», a- t-il twitté.

J’ai pris acte du rejet de la main tendue que j’avais mainte fois proposée à @Cellou_UFDG pour trouver les voies et moyens d’une sortie de crise pour sauvegarder l’unité de l’UFDG que nous avions créée il y a 30 ans et où je l’ai accueillie en 2007.— Bah Oury (@bahourykigna) July 18, 2019

Plus loin, il ajoute : «Je m’adresserai prochainement aux militants de l’UFDG pour leur expliciter mes motivations. Une page se tourne et le combat pour la démocratie, les droits de l’homme et la bonne gouvernance continue! La Guinée a besoin d’une offre politique crédible qui rassemble et qui rassure».

Je m’adresserai prochainement aux militants de l’UFDG pour leur expliciter mes motivations. Une page se tourne et le combat pour la démocratie, les droits de l’homme et la bonne gouvernance continue! La Guinée a besoin d’une offre politique credible qui rassemble et qui rassure.— Bah Oury (@bahourykigna) July 18, 2019

Bah Oury a conclu sur cette autre note: «Notre énergie et notre ambition est de répondre à cette attente de l’ensemble des citoyens guinéens partout où ils se trouvent dans le monde. Nous allons rechercher les meilleures idées, stratégies et méthodes pour l’émergence de la Guinée comme un pays réconciliée et prospère».

Notre énergie et notre ambition est de répondre à cette attente de l’ensemble des citoyens guinéens partout où ils se trouvent dans le monde . Nous allons rechercher les meilleures idées , stratégies et méthodes pour l’émergence de la Guinée comme un pays réconciliée et prospère.— Bah Oury (@bahourykigna) July 18, 2019

Des observateurs bien avertis évoquent désormais d’une “bonne” opportunité de chute pour M. Bah. Une formation politique non les moindre qui ferait des yeux doux au patron du Renouveau.

Alpha Mamadou Bobo BALDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*