Après plusieurs stratégies et près de 75 milliards de francs guinéens investis par le gouvernement mais  sans solution à la problématique d’assainissement de la ville de Conakry, les nouvelles démarches entreprises par Papa Koly Kourouma, ministre d’Etat chargé de l’hydraulique et de l’assainissement  pourrait mettre un terme à l’insalubrité  dans la Capitale. Du moins c’est ce qu’a fait comprendre l’Union des Gestionnaires  des Ordures Ménagères de Guinée(UGOM), en conférence de presse ce mardi 09 juillet, à la maison de la presse à Kipé. 

« Avant l’arrivée de Monsieur Papa Koly Kourouma, ça faisait longtemps que ce secteur d’activité était en hibernation. Tout était déliquescent:

Des points de regroupement dépourvus de conteneurs et transformés en dépotoirs d’ordures dont la majorité a été supprimée soit par les populations riveraines soit par les autorités, faute d’enlèvement régulier des bacs à ordures ; 

Des PME endettées jusqu’aux os. Malgré leur volonté de travailler, elles n’arrivaient plus à vivre de leurs activités à plus forte raison faire face au remboursement de leurs dettes », a fait savoir Saran Mady Kaba, président de l’Union des Gestionnaires des Ordures Ménagères de Guinée. 

Selon le président de L’UGOM,  l’arrivée de Papa Koly Kourouma, actuel ministre chargé de l’assainissement est un regain d’espoir, d’où leur sortie médiatique pour le féliciter et l’encourager dans ses démarches.

« La décharge n’est plus fermée aux camions et tricycles des PME, faute d’accès ; deux bulles sont à pied d’œuvre matin et soir pour assurer la fonctionnalité de la décharge.

Une rencontre avec les PME a permis au ministre Papa Koly de cerner les difficultés auxquelles ces dernières font face. Les promesses faites séance tenante sont en train d’être tenues, des points de regroupement sont en train d’être créés partout où besoin est et l’enlèvement des bacs à ordures se fait à un rythme soutenu. Des PME qui n’arrivaient plus à rembourser leurs dettes se trouvent à nouveau en mesure de reprendre leur remboursement », a salué Saran Mady Kaba, président de l’UGOM.

L’Union des Gestionnaires des Ordures ménagères de Guinée est la première structure dans l’assainissement en Guinée, regroupant en son sein plus de 60 PME. 

Kalil Camara 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*